dimanche 20 novembre 2016

Avez vous le sens de l'Humour ??


JUSTE POUR RIRE !!



Avez-vous idée des bêtises que nous sommes amenés à dire, voire à répéter (ce qui est pire !) lors de nos entretiens avec les professionnels de santé ?


Messages entendus au début de nos campagnes de visite médicale lors de séminaires, puis petit à petit, dilués.


Infos mêlées par les nombreux écueils des objections, des acquiescements, des engagements ou contrats passés et faut-il le dire, de nos propres certitudes aussi.

Ce qui fait que notre comm' est de temps en temps drôlissime !

D’où finalement l’intérêt de confronter régulièrement nos messages à ceux des professionnels de santé pour valider  et revalider notre communication.


Est-elle scientifique, « merchandisée » -issue des cerveaux féconds de nos amis du service marketing ?

A nous aussi, de réfléchir à ce que l'on dit, car voyez-vous, nos médecins et pharmaciens notent bien nos remarques, eux..

Dans tous les cas, l’exercice n’est pas simple non plus pour les managers, chargés de relayer le message tout au long du cycle.

Eux aussi, rient bien des petits tracas du quotidien des VM ou DP !



Parce que de temps en temps, il est extrêmement bon pour la santé de se détendre, voici donc quelques perles relevées dans les hôpitaux.



J’espère que cela vous fera sourire !

PS : ce blog est lu aussi par nos amis anglo -saxons...

Chers amis, merci de votre second degré...

Désolé mais c'est de l'humour français !!

Et là, je peux pas traduire !!







Dafalgan et Doliprane, ce n’est pas la même chose !!




La couleur du Dafalgan fait tout de même beaucoup plus sérieuse !



Dans le bureau des internes , une tête qui surgit dans l'encadrement de la porte, sans le moindre bonjour :

- C'est où vos toilettes ?!? Non parce que je sais qu'ici au moins ça sera propre !



Lors de « staff » hospitalier avec les médecins,

"p>0,1 vous voyez c'est vraiment significatif..." dit la Déléguée



"Alors on n’a pas refait les études chez l'enfant pour redemander l'AMM parce que c est long, compliqué et cher...mais y a pas de soucis car avant, on l avait et ce qui est super, c est que vous pouvez toujours prescrire hors-AMM!"



Verbatim d’ un interne à propos d’une Déléguée :

"Mon médicament est le meilleur pour la maladie X chez la personne âgée car très bien toléré" 




 Et là, la déléguée revient à la charge : "d'ailleurs, le Dr Y qui est la référente ici pour cette maladie X le prescrit en 1ère intention"

 et donc là, il n'y avait plus qu'à achever la dame du labo en répondant tranquillement :

"Bizarrement à son cours de la semaine dernière, le dr Y a dit qu'en 1ere intention il prescrivait un autre traitement..."

 Gros blanc jouissif »

 De l’interne bien sûr !!



Une déléguée parlant d'un probiotique:

 "Alors notre probiotique est formidable parce qu'il sodo...euh pénètre bien au coeur les villosités intestinales"




Ouups, ça dérape...



Note de la rédaction : les médecins adorent plaisanter en dessous de la ceinture et surtout detecter les perles s'y rapportant !



« Notre ARAII (ibesartan ) permet de réduire la protéinurie... Donc vous devriez le prescrire à vos patients

 _Oui, mais moi je suis interne en dialyse...

 _Oui, mais mon médicament réduit la protéinurie...

 _... Dialyse...

 _Oui mais enfin, vous savez bien que la protéinurie est un risque CV qu'il faut contrôler pour vos patients dialysés.



 _MAIS ENFIN, VOUS NE COMPRENEZ PAS, ELLE RÉDUIT LA PROTÉINURIE!!!



 _(et là vraiment très énervé) MAIS VOUS SAVEZ QUE DES NEPHROLOGUES DE LA REGION L'UTILISENT POUR REDUIRE CHEZ LEURS PATIENTS!!!




 _Pour réduire la protéinurie chez les patients dialysés?



 Sur ce, je l'ai foutu dehors, tout rouge et tout énervé, dit notre étudiant



REFLEXION D’ETUDIANTS HOSPITALIERS



Une étude avait montré que les labos avaient autant d'influence sur les médecins qui reconnaissaient écouter leur discours que chez ceux qui profitaient des bénéfices (dont les "pots") en affirmant ne pas tenir compte du discours. 





Le seul groupe sur qui les labos avaient moins d'influence était les médecins qui ne profitaient jamais de rien et refusaient de les voir.



 "Je ne comprends pas trop, en quoi tu vas être manipulé/vendu parce que tu auras mangé une pauvre chocolatine?

Faut parfois garder son sens commun, ce n’est pas parce que tu vas au resto payé par la dame de M... que tu vas en prescrire à tout bout de champ... Et sinon je dois être le seul à avoir du pot, ou bien être un vrai débile, mais la plupart des délégués médicaux que j'ai vus étaient loin d'être les abrutis décérébrés que vous décrivez !"

Merci pour nous !



" Lors d'une présentation d'une gamme d'immunoglobulines, la représentante tremblait (alors que je suis que FFI ), puis elle arrivait pas à enchainer ses idées, c'était décousu, j'y pigeait que dalle parce qu'elle bafouillait, je voyais pas ou elle voulait en venir



 Elle me sort "ahh j'y arriverai pas aujourd'hui ... et puis surtout m'aidez pas hein...

 Ah ben dis comme ça, non je vais pas t'aider"





Un dernier classique pour la route :

le  PH :
" et dans votre famille il y a déjà eu des problèmes cardiaques ?  infarctus ?

 La patiente : 
-mon père il a eu deux farctus...





Après cette tranche de rire, bonne semaine à tous !





Frantz Dallemand

Novembre 2016







 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire